Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



mon défie

Je suis revenu le voir pendant son sommeil,pour me prouver a moi méme, que j’était un monstre sans pitié. En effet il était idiot pour moi qu’un mortel m’attendrisse. Poutant quand je vis sont visage, je su que je serait incapable de lui faire quoi que se soit. Ce serait monstrueux pour moi si mon instinct arrivais a prendre le controle, et me forcait a prendre sa vie. J’imaginait son future, il aurait une belle épousse dévouer, de beau enfant, une belle maisons. J’eue un pincement au coeur, quand je me rendit conte que je ne pouvais en aucun cas, faire partie de sont future. La nuit passa sans que j’eu quitter sont viage de mon regard. Il était la, je le désirait, en tant que femme mais aussi en tant que vampire. J’avais l’impressions que sont sang m’appelait Qui était se simple mortelle pour me forcera l’aimer?

Le jour se leva, c’est yeux s’ouvrat.   Il croisa un bref instant mon regard. Je ne pouvis plus bouger. Sont corp nu sortie de sous sa couette, je ne pouvais m’empécher de le dévorer des yeux. Seigneur qu’il était beau. Il s’approcha de moi. Je m’extasiait en regardant la moindre parcelle de sont corp. C’était un ange venu de mon propre paradis, afin de me faire connaitre l’ultime pécher. Il m’attirat  lui, ce que fesait tout les homme face a ma beauté démoniaque, je paussait mes lévre sur les sienne. J’était si proce de lui maintenant que je sentis sont organe ce hisser contre ma cuisse. Sa y ai j’allais avoir ce que je désirait. Sont corp serait a moi, a moi seul pour la nuit. Sa main passa sous ma chemise et m’arracha un gémissement, puis il me retira le surplue de tissus habillant mon corp. J’était nu devant c’es yeux remplie d’admiration. Sa main déscendit le long de ma poitrine, de mon ventre…

Tout d’a coup je vis le coran sur sa table de chevet. Je n’avait aucun droit de lui faire l’amour. Nous étions pas marier. Si dieu éxiste, je devais protéger le salue de sont ame. Je partie de sa chambre maudite. Je quittais l’endroit ou nous étions. Lui et moi, ensemble. Je devait mettre mes désire de coté, pour son salue, et pour son ame. Pour la mienne il était trop tard se que je regrettais. J’avais deja coucher, mentis, convoité, tuer. Lui était si pur que je ne devais pas le souiller de mon corp. J’aurais du garder mon corp vierge afin de lui donner en ultime présent. Moussa humain inconsient, tu a pris mon coeur, prend en soin, cars la prochaine fois je prendrait ton sang, ta vie, ton ame, afin de ne plus les désirer…..

Pas de Commentaires à “mon défie”

  ( Fil RSS pour ces commentaires)

Laisser un commentaire


Le blog de Pam |
amour49 |
melodydelvos |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Well... just me?
| LES TETES CHERCHEUSES
| s-tank et dans la place