Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



Prologue

Certains penserons que se blog, n’est que pure calomnie. Ce n’ai pa le cas, sachez que nous, les vampires peuplons votre mondes.  Nous somme partout. Seulement des lois encestrals, disent que nous nous devons de rester cacher des humains, sous penne de mort. Les autres vampires me tueraient s’ils savaient que j’étais la, a vous parler de ma vrais nature. Sacher aussi que notre brave BRAM  STOCKER a beaucou trop d’imagination. Dracula n’a jamais éxister. Il vous a menti, nous les vrais vampires ne mourrons que pars le feu. Je craint qu’un pieu dans le coeur ne nous fasse strictement rien. Quand a l’ail, méme si l’odeur ne nous attire pas particuliérement, elle ne nous repousse pas non plus. Vous pouvez également brandir une croix du christ devant moi, sa me ferait rien,cars je suis contre toute religions.

 

Alors voila, je me permet d’enfins me présenter. Je m’appelle stéphanie. Je suis un vampire de sexe féminin. Comme tout les étre de mon espéce, je me nourris de sang. Par contre, les légende disant que nous ne sortons que la nuit ne sont que pure mensonge. Je peux donc chasser mes proies le jour. Mon met favorie est le jeune damoisseaux d’environs 25 ans. Si vous avez des question intelligente, n’oublier pas de mettre des commantaire. Mais n’oubliez pas, je ne transformeraie aucune et aucun fanatique sur un coup de téte.

  

2 Commentaires à “Prologue”

  ( Fil RSS pour ces commentaires)

Laisser un commentaire

  1. Toi le vampire de la nuit effrayante
    Assoiffé de sang vient mordre les jeunes femmes
    Toi fils de la nuit, maitre de notre corps
    La seul goutte de sang qui coule
    Tu la sens à des kilomètres de toi
    Prêt à te jeter sur ta pauvre proie
    Terrifiée à l’idée de perdre la vie
    Tu la rassures en lui disant « Je t’aime »
    Entre tes mains tu tiens une nouvelle âme
    Transpercée par tes crocs ma vie s’éloigne
    Lentement je rejoint la vie des morts
    Je deviens comme celui qui m’a mordue
    Ma vie va se finir là lentement
    Je ne peux faire souffrir une famille
    Je ne veux pas être un buveur de sang
    Pris une lame l’enfonça dans mon coeur
    Ma vie reparti aussi lentement

    Tatou a dit ceci

  2. Dans cette maison
    Froide où il n’y a aucun son
    Moi allongée sur ce sol froid
    Quel désarroi
    Cette substance
    Rougeâtre et pâteuse
    Et toi heureuse
    D’avoir pu y goûter
    L’apprécier à sa juste valeur
    D’avoir pris une heure
    Ce sang chaud entrait
    Dans ton corps froid
    Sentir tes cros humides et froids
    Transpercer ma chaire chaude
    Ma profondément fait peur
    Tu essuies ta bouche…
    Te mord la lèvre de plaisir
    Es-tu satisfaite ?
    Probablement vu ton regard
    Tu t’approches de moi
    Et en un éclair tu me broies
    Une fois ma chaire éparpiller
    Dans tout le salon
    Tu y mets le feu
    Combien encore de victime ?
    Vont souffrir?
    Pour ta soif ?
    Sans fin…

    Tatou a dit ceci


Le blog de Pam |
amour49 |
melodydelvos |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Well... just me?
| LES TETES CHERCHEUSES
| s-tank et dans la place